J’arrête !

Je ne vais pas tourner autour du pot : l’aventure Rhapsodies, c’est fini pour moi. Voilà déjà quelques semaines que j’y songe, j’ai beaucoup tergiversé, et 2018 approchant, je veux prendre cette décision maintenant.

Un rythme (trop) soutenu pour moi

J’ai repris la lecture grâce à Booktube, mais Booktube a bien failli m’en dégoûter de nouveau. La faute, sans doute, à une envie de trop bien faire, en publiant très régulièrement des vidéos. Et pour publier, eh bien… il faut avoir lu des livres. Ce qui implique une certaine discipline, qui ne convient pas au lecteur très dilettante que je suis. Je vous laisse imaginer le supplice que cela représente quand il s’agit, de surcroît, d’un livre dont je veux absolument parler, mais qui me fait mourir d’ennui, comme La Passe-Miroir

Une communauté aux intérêts différents des miens

Les stats sont formelles : les vidéos qui font le plus de vues sur ma chaîne sont celles qui parlent à un certain public, avec un ensemble de goûts assez spécifique : La Passe-Miroir, Harry Potter, 14-14… cela correspond à des lectures que j’ai souvent détestées, mais qui suscitent un intérêt certain (l’écart de vues est très net) auprès des viewers. Or, devenir le Joueur du Grenier ou le Durendal des livres m’intéresse très modérément : je n’ai pas envie que ma chaîne devienne un endroit où je démonte des livres que tout le monde connaît ou qu’une majorité apprécie.

De même, les vidéos où je parle de littérature contemporaine ne suscitent que peu d’intérêt : celle sur la rentrée littéraire a fait très peu de vues, celle sur Mille ans après la guerre également. J’ai parfois l’impression que je devrais me cantonner à ce qu’on voit déjà en masse sur Booktube : de la SFFF, de la young adult, de la romance, etc. Problème : je ne lis pas que cela, et n’ai absolument pas envie de me contraindre à le faire – même si démonter joyeusement ma dernière lecture, Viens, on s’aime, de Morgane Moncomble, serait assez jouissif, tant c’était niais et nul.

Cé la fôt o rézosocio

Globalement, l’exposition que je peux avoir me pose problème. La fermeture de la chaîne s’accompagnera de la fermeture des comptes qui y sont liés, et de mes comptes perso également. Ca fait quand même un paquet d’années que je traîne mes guêtres sur ces outils, avec différents projets (pro, politique, eSport, Booktube, etc.), et j’en reviens toujours au même constat : ça ne m’apporte que peu de choses positives dans ma vie. Bien sûr, j’ai rencontré des gens formidables, certains sont même devenus des potes. Mais je n’y trouve plus mon compte, entre les polémiques 24/7 et les manifestations d’égos boursouflés (le mien inclus).

Donc voilà, Rhapsodies, c’est fini ; désolé pour celles et ceux qui trouvaient le concept sympa. Je suis sûr que vous trouverez d’autres contenus qui vous intéresseront autant – sinon, créez vous-mêmes ce que vous voulez voir ! 😉