« Charançons », une nouvelle irrésistiblement dérangeante

Je lis peu de nouvelles. C’est sans doute un tort : ces histoires courtes portent souvent des thématiques puissantes, en allant à l’essentiel.

Je sortais d’une panne de lecture, après L’Héritage des Rois-Passeurs de Manon Fargettondont je parlerai très prochainement en vidéo. J’avais enchaîné sur La Servante écarlate de Margaret Atwood, et malheureusement je ne pourrai pas en dire grand-chose, puisque j’ai abandonné cette lecture.

C’est alors que Mélissandre L. m’a proposé de découvrir l’une de ses nouvelles. Qu’elle en soit remerciée : Charançons est une expérience troublante, qui m’a fait sortir de cette panne de lecture.

Vous trouverez le résumé sur la page Amazon où vous pouvez acheter son eBook ; je vais donc aller à l’essentiel. L’idée est excellente, le récit plein d’étrangeté, le clin d’oeil aux Fées de Charles Perrault assumé et explicite. On a là un très beau récit fantastique, qui ne donne pas toutes les réponses (et c’est tant mieux), avec quelques très jolies trouvailles.

Une belle entrée en matière pour découvrir cette autrice, et en plus à tout petit prix. Alors hop hop hop, futur lecteur conquis, on se précipite sur cette nouvelle.